Les "Manus" - Aix en Provence – Introduction

Publié le par Eric C

En 1959 les usines sont au nombre de 8. L’origine de 5 d’entre elles est antérieure à l’exploitation du Monopole par l’état, mais elles ont été reconstruites sur place ou à proximité à des époques diverses (Aubervilliers, Bordeaux, Marseille, Saintines, Trélazé). Aix-En-Provence a été construite à partir de 1893.
La production devenant excédentaire, les usines de Metz  (le 1er avril 1966) et de Bordeaux (le 1er avril 1967) furent fermées. Le matériel de cette dernière usine, moderne en partie, fut repris pour moitié par Aix-En-Provence et Saintines.

On avait aménagé les fabrications de l’usine d’Aix-en-Provence pour utiliser convenablement son personnel en lui faisant fournir des produits semi-finis (tiges, copeaux pour boîtes) par les autres usines.

Mais la cassure de la courbe des ventes et la perspective d’importation obligatoires échappant au contrôle du S.E.I.T.A. ont fait abandonner à partir de 1969 les projets antérieurs pour des projets basés essentiellement sur la modernisation, surtout par la généralisation de nouveaux procédés utilisés également dans les autres pays (remplacement du bois par le carton pour la fabrication des éléments de boîtes). Ces nouveaux procédés réduisant considérablement les besoins en main-d’œuvre, la décision fut prise en 1970 de procéder plus rapidement à la fermeture de l’usine d’Aix-En-Provence.

 

Un complément fort instructif :

http://assoaniarche.free.fr/RAAA/H402_Allumettes.html


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article