Les "Manus" - Marseille - Introduction

Publié le par Eric C

En 1959 les usines sont au nombre de 8. L’origine de 5 d’entre elles est antérieure à l’exploitation du Monopole par l’état, mais elles ont été reconstruites sur place ou à proximité à des époques diverses (Aubervilliers, Bordeaux, Marseille, Saintines, Trélazé).

En surproduction, le Service devenait très excédentaire en personnel du fait de l’apparition de nouveaux matériels pour les petites boîtes et de la nécessité de poursuivre la mécanisation de la fabrication des boîtes de ménage. On ne pouvait laisser devenir squelettique le personnel de production des 8 usines conservant chacune son état-major. Le Service s’est vu contraint de procéder à une concentration de la production.

Les usines d’Aubervilliers et de Marseille furent fermées au cours de l’année 1961, le personnel étant normalement repris par les usines de tabacs de Pantin et Marseille. Les matériels de fabrication réutilisables furent répartis entre les autres usines. Les pochettes bois d’Aubervilliers et carton de Marseille furent reprises par Mâcon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article