Les "Manus" - Saintines / Saint-Sauveur

Publié le par Eric C

La fabrication d’allumettes a commencé à Saint-Sauveur pendant la première moitié du 19ème siècle. En 1858 Clément Frédéric Mélin, marchand de bois et boulanger, lançait cette nouvelle fabrication à Saint-Sauveur. La fabrique était située en haut de la rue Pierre Lacaille (plan ci-dessous datant du 14 décembre 1867).

Eric CAMA Plan Manu SaintinesCe plan ne donne pas l’emplacement exact des bâtiments de cette fabrique (elle se situait à la hauteur du numéro 88 de la rue Pierre Lacaille).

En 1861 Monsieur Mélin qui emploie environ trente ouvriers revend son entreprise à Monsieur Pascal Bourbier qui déposera un brevet sur la découpe des allumettes. Mais l’activité diminuant, le nombre d’ouvriers passe à quinze et en 1863 et la petite fabrique doit fermer.

Arrêt anticipé puisque la fabrication d’allumettes devint un monopole d’Etat par la loi du 2 août 1872 afin de lever un impôt après la guerre de 1870. Environ 550 fabriques d’allumettes ont été expropriées par le gouvernement Thiers cette année là.

La présence des allumettes à Saint-Sauveur prend fin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernard POULET 10/10/2012 16:27

Votre article semble s'inspirer très fidèlement de celui que j'ai écrit dans mon blog "le rétroviseur sansalvatorien". Me trompé-je?
Ceci-dit votre blog est très bien fait et je vous en félicite.

Eric C 12/10/2012 15:05



Bonjour,


Les éléments produits sur mon blog le sont à partir de documents que j'ai récupéré lorsque j'étais à la Seita. Malheurseument, ceux-ci n'étaient pas toujours documentés surtout au niveau de la
source d'information.


Je m'excuse si cet article est extrait d'une de vos parutions.


Allumettement Vôtre